Imprimer

Pour que la forge puisse fonctionner, il était nécessaire d'installer un soufflet de forge amovible.

 

 

Nous avons racheté un vieux soufflet de forge qui servait de table de bar.

Puis nous l'avons déshabillé et lessivé.

 Après réparation de deux arceaux et fabrication du troisième, il a fallu les fixer avec des bandelettes de cuir et les centrer sur le cadre en bois. Les deux soupapes qui avaient disparu, ont été  refaites puis remises en place.

 

Pour couvrir l'ensemble du soufflet il fallait un morceau de cuir de 3 mètres de long. Donc on a été obligé de le réaliser en trois pièces. Le plus difficile est la partie arrière du fait de sa double courbure. Enfin cette pièce de cuir a pris sa forme et le soufflet va être prêt pour recevoir les deux éléments latéraux qui seront collés et cousus.

Quand le cuir est enfin en place, il manque encore des clous à grosse tête et la finition de l'étanchéité de la tuyère ... travail délicat.

 

Réalisation Gérard Kany, Joël Ober.

Affichages : 5369